Trucs et astuces pour garder vos installations saines !

Procédure de purge de vos radiateurs

  1. Ouvrir à fond les vannes - thermostatiques ou non - de tous les radiateurs.
  2. Augmenter la température de consigne de la chaudière au maximum en tournant l'aquastat à fond dans les sens des aiguilles d'une montre ou via la régulation électrique. Bien prendre au préalable le repère des réglages initiaux.
  3. Mettre l'installation en demande en "forçant" le thermostat d'ambiance (régler sa température de demande sur par exemple 30° ou 35°C) si elle en est équipée ou simplement en s'assurant que les différents interrupteurs soient bien en posiition de marche normale ("hiver") de manière à s'assurer du fonctionnement du circulateur du circuit chauffage et du brûleur.
  4. Laisser l'installation en fonctionnement pendant 2 heures environ. Si besoin, aérer pour rafraîchir les locaux et garantir le fonctionnement de l'installation.
  5. Après 2 heures de fonctionnement, mettre l'installation totalement à l'arrêt pendant 2 heures. Il est important de s'assurer qu'aucun circulateur ne fonctionne encore.
  6. Après ces 2 heures de repos, commencer la purge par le radiateur situé le plus bas dans l'instllation et le plus près de la chaudière. Purger en laissant s'échapper le filet d'eau jusqu'à obtenir un jet continu, sans à-coup.
  7. Pendant la purge, contrôler régulièrement la pression au manimètre de la chaudière et remettre de l'eau autant que nécessaire afin de rester aux alentours de la pression initiale. Si elle n'est pas indiquée en chaufferie, n'hésitez pas à nous consulter pour calculer pour calculer ensemble quelle devrait être la pression idéale dans votre installation.
  8. Lorsque la purge est terminée, s'assurer encore une fois que la pression de l'installation est correcte. Ensuite, remettre l'aquastat de la chaudière ou la régulation en état de marche normal, ainsi que le thermostat d'ambiance et les vannes thermostatiques de chaque radiateur.
  9. Remettre l'installation en service de manière normale.
  10. Idéalement, il est conseillé de répéter cette manoeuvre à 2 ou 3 reprises à quelques jours d'intervalles.